Actualités de Avril à Juin 2015

 Le 26 JUIN 2015            Fête de l'école

Photo fête de l'école 

                                                 Photo fête de l'école 1

 

 


 

Ce jeudi 18 juin 2015, un concert a été offert par la commune de Jambles aux habitants du village ainsi qu'à tous les amateurs de musique des villes ou communes avoisinantes.photo Brass Band 2015

Ce sont ainsi plus de 100 personnes qui se sont retrouvées pour écouter le temps d'une soirée un concert de Brass Band : ensemble musical composé d'instruments de la famille des cuivres  et percussions (batterie, timbales, grosse caisse, xylophone, etc).

photo Brass Band 2015 1

Les musiciens, environ 35, nous venaient du Conservatoire de Chalon sur Saône, entourés de leurs professeurs. Ce fut un concert de haute qualité donné en plein air, sous le kiosque du terrain de loisirs du village.


 

L'appel du 18 Juin photo 18/06/2015

                                    Commémoration de l'appel du 18 Juin aux monuments aux Morts

 


 

photo JSL fermeture école

Une manifestation a regroupé nombre d’habitants du village pour la défense de l’école jeudi soir.

Il y avait du monde jeudi soir, à l’école du village, pour manifester contre le projet de suppression d’un poste d’enseignant à la rentrée prochaine.  




Tout est parti de la réception, le 2 avril, d’un courriel de l’Inspecteur d’académie, indiquant la suppression d’une classe de l’école du village sur la prochaine carte scolaire. Un groupe de parents accompagnés d’élus jamblois ont tenté, en vain, le 7 avril, à l’occasion d’une réunion du groupe de travail sur l’élaboration de la carte scolaire 2015, à l’académie à Mâcon, d’obtenir une entrevue avec l’inspecteur.

Jeudi soir, le village s’est logiquement mobilisé pour défendre l’enseignement dispensé au village par des enseignants attachés à leur école.

« On se fout du monde ! »

« Nous avons reçu l’information par mail, une forme de communication assez impersonnelle, a expliqué le maire, Luc Bertin-Boussu, et de façon tardive. On nous a expliqué que l’on ne pouvait pas nous prévenir avant, car il y avait les élections ! Que viennent faire les élections là-dedans, c’est se foutre du monde ! », a exprimé sans ménagement l’édile qui entend « se battre pour que nos deux classes restent à la rentrée prochaine. Nous nous battrons pour sauvegarder nos valeurs ».

Pour le maire, « qui dit fermeture de classe dit regroupement, mais pas nécessairement qualité d’enseignement ! » Chez les parents d’élèves, et au cœur du village, le discours est unanime. « Les élèves, ce ne sont pas des nombres, réagit Lætitia. Parlons du bien-être plutôt que de chiffre. » Une réflexion rejointe par Nelly, qui s’étonne d’entendre « qu’on nous parle toujours du bien-être des enfants, mais il est où quand on les envoie dans l’inconnu ? » 

                                                   photo JSL fermeture école 1

Les habitants ne comprennent pas l’annonce de fermeture d’une classe dans un village « où une belle dynamique est en place et où la cohésion existe entre parents, mairie, associations et enseignants », note Rémy, soutenue par Anne qui estime que « supprimer l’école, c’est la mort du village ». Des mots forts dans la bouche d’habitant ulcérés par cette décision. Les jours qui viennent seront alors cruciaux pour l’avenir de l’école et le devenir des enfants du village. Une affaire à suivre…

le 11/04/2015 à 05:00 | EMMANUEL MÈRE (CLP)