Histoire et patrimoine

 


Carte postale début XXe siècle

La commune de Jambles peut s’enorgueillir d’avoir un riche passé dont témoignent encore de nombreux monuments dont, principalement, l’église, le château et l’école-mairie. Il ne faudrait surtout pas oublier une multitude de petits monuments ruraux qui, éparpillés sur l’étendue de la commune comme les lavoirs, les fontaines, les moulins et les croix, témoignent d’une vie foisonnante, en relation avec la Terre et le Ciel, autrement dit les nécessités de la vie et la spiritualité.

Le patrimoine communal se caractérise par :

 

L’église Saint Bénigne

 Eglise de Jambles

D’origine romane, c’est à dire approximativement de la fin du XIe siècle, l’église a conservé de cette période la travée sous clocher. Le chœur et les deux chapelles latérales, plus tardifs, dateraient du XVe siècle. Un remaniement de la nef (élargissement et agrandissement) et du clocher au XIXe siècle a donné à l’église son aspect actuel.

Le bâtiment a été classé aux monuments historiques le 9 juillet 1943.

On trouvera à l’intérieur deux petits bustes en bois du Christ et de la Vierge du XVIIe siècle. Une statue en bois de St Antoine du XVIe siècle. Un buste reliquaire en bois représentant St Bénigne du XVIIe siècle, une statuette de Ste Hélène en bois du XVIIe siècle.

Deux tableaux récemment restaurés L’éducation de la Vierge de J.P.Gilquin ainsi qu’un Saint Pierre pénitent.

Le château de Charnailles

Château privé situé dans le hameau de Charnailles à Jambles

Sévèrement restauré au XIXe siècle, le château n’a gardé que peu d’éléments de sa fonction guerrière. Il ne reste que de rares vestiges du XVe-XVIe siècles. Il est de forme quadrangulaire avec cour intérieure. Deux tours carrées flanquées de tours d’escaliers, une tour octogonale forment les éléments les plus intéressants.

Le château est privé et n’appartient pas à la commune. Il n’est donc pas ouvert au public.

Le château de Charnailles

Des maisons bourgeoises et vigneronnes

 

Sur la Place du Creux, on ne manquera pas cette maison vigneronne avec sa galerie qui donne sur la place.

maison vigneronne

Les Tilleuls, anciennement une colonie de vacance religieuse qui accueillait des enfants déshérités de toute la France.

maisons de jambles

Le hameau de La Croix :

maisons de jambles

Une maison d’école-mairie

 

Construite en 1849 pour satisfaire au besoin de l'instruction des enfants de Jambles.

Il y a eu deux écoles à Jambles, il ne reste aujourd'hui que celle de la rue du Quart Berry.

Celle que l'on voit ici n'a conservé que ses fonctions de mairie.

Photo mairie

Le Monument aux morts

Monument aux morts

Jambles n'a pas été épargné par les ravages de La Grande Guerre. Un Monument a été érigé en mémoire de ses morts pour la guerre.

La maison Niepce

 

Une particularité de Jambles est que la famille du célèbre inventeur de la photographie, Nicéphore Nièpce, avait un domaine dans notre village où elle cultivait la vigne. Nicéphore Niepce géra ce domaine avec son frère mais les dettes familiales les obligèrent à le vendre en 1828.

Il s'agirait de la maison sur la gauche de cette carte postale du début du XXe siècle, représentant la "grande rue", aujourd'hui "la rue de la Côte Chalonnaise".

La maison Niepce

Les moulins, lavoirs, croix et cadoles.

 

Voici le moulin de Renache, dernier des trois moulins sur La Chaume qui étaient en pleine activité au XIXe siècle avec leurs larges ailes qui prenaient le vent. Une vue magnifique vous attend sur toute la vallée de la Saône.

Le moulin

Les deux plus beaux lavoirs de Jambles : Le premier lavoir rue de la Côte Chalonnaise avec son calvaire et le second, le lavoir Chevignez de 1887 au pied du Mont Avril, sur son versant nord, avec en amont la source qui l'alimente.

Le lavoir rue côte chalonnaise

Le lavoir Chevignez

Le long des routes et des chemins de Jambles on peut voir encore de nos jours une dizaine de croix bien conservées et encore récement restaurées par l'association de Jambles.

Voici celle de La Croix:  

La croix de La Croix